DEMARCHE DE CREATION

Ilimitrof cpg travaille toujours selon le même processus de création permanente, avec une quinzaine d’artistes pluridisciplinaires, d’intellectuels français et de l’underground Chinois.

Une démarche par cercles excentriques et concentriques autour d’un thème générateur d’impulsion, de translation, dans un va-et-vient constant de l’individu au collectif sans distinction de culture, de genre ou de condition sociale.

Privilégier le contact, la relation, comme la limite extrêmement fragile qu’il faut respecter, chérir, caresser, parfois violenter pour  permettre à l’autre d’apparaître dans cet interstice étroit de liberté offert par la forme artistique.

Les personnes qui constituent Ilimitrof cpg ont chacun des compétences, des expériences et des horizons différents ; des parcours singuliers d’ingénieurs, d’ouvriers, de penseurs ou d’artistes tous désireux de se   rencontrer au-delà de leurs singularités, pour créer un langage artistique particulier entre Occident et Orient à partir d’une thématique et d’une préoccupation commune.

 

En France, l’envie d’explorer artistiquement des lieux improbables un champ, un trottoir, une montagne, un boulevard, une usine, etc.

 

En Chine, l’envie d’explorer artistiquement des lieux improbables  un champ, un trottoir, une montagne, un boulevard, une usine, etc.


« Que suis-je donc devenu ? » 

« Mourir c’est triste bien sûr, mais vivre en étant malheureux, c’est pire »

« la vie ne cesse de nous tirailler d’avant en arrière. On veut faire une chose et on est obligé d’en faire une autre »  

« Les relations n’obéissent à aucune formule. On peut négocier, négocier pour avoir. Ce qu’il reste c’est ce qu’on a partagé. »

 

Mitch Albom. La dernière leçon. 1997